Catégories
Anti-âge Nutricosmétique Sport

Zeropollution®

1- Qu’est-ce que Zeropollution® ?

Zeropollution® est composé de quatre extraits de plantes : romarin, verveine odorante, olivier et sophora du Japon. Plusieurs études ont étudié les effets du Zeropollution® sur la peau exposée à des polluants et à des UV et sur le système cardiovasculaire. Les extraits de plantes ont été choisis spécifiquement pour les molécules qu’ils renferment naturellement.

2- Sa valeur

Le romarin est riche en carnosol et en acide carnosique, les feuilles de verveine odorante contiennent des verbascosides, les feuilles d’olivier possèdent des oleuropéines et de l’hydroxytyrosol et le sophora a été choisi pour sa quercétine.

La présence de tous ces antioxydants dans Zeropollution® en a fait un ingrédient de choix dans notre produit Antipollution.

3- Études in vitro faites sur des kératinocytes humains exposés aux UV et à la poussière

Les résultats d’une étude ont montré que les marqueurs de l’inflammation IL-8, IL-1 alpha et IL-6 ont été augmentés lorsque des kératinocytes humains ont été exposés à des UV-B. En revanche, lorsque les kératinocytes soumis aux UV-B ont été traités avec le Zeropollution®, la production des marqueurs de l’inflammation a été diminuée (IL-8 diminué de 33 %, IL-1 alpha diminué de 40 % et IL-6 diminué de 57 %). Par ailleurs, avec le traitement au Zeropollution®, la production d’espèces réactives à l’oxygène a été diminuée de 98 % dans les kératinocytes humains exposés aux UV-B. Également, avec le traitement au Zeropollution®, l’oxydation induite par la pollution et les rayons UV-A a été réduite jusqu’à 32 %.

Étude ex vivo faite sur un explant de peau humain exposé à des polluants

Le marqueur de l’inflammation IL1- alpha a été augmenté lorsque l’explant de peau a été exposé à des polluants (métaux lourds, hydrocarbures et des particules de diesel). Avec le traitement au Zeropollution®, la production d’IL-1 alpha a été diminuée de 82 %. De plus, la peroxydation lipidique, marqueur d’oxydation, a été diminuée de 103 % avec le Zeropollution®.

Zeropollution® a aussi agi en inhibant de 87 % l’activation des récepteurs AhR (récepteurs aux hydrocarbures aromatiques). Ce sont des récepteurs activés par des polluants qui sont responsables de changements dans la fonction de barrière de la peau, de la régulation de la mélanogénèse, de l’inflammation et du stress oxydant. Zeropollution® a aussi réduit l’expression des protéines MT-1H (métallothionéine) qui sont un marqueur d’exposition aux métaux lourds et au stress oxydant.

Étude clinique de 3 mois faite chez 100 personnes exposées à un air pollué

Cette étude a été faite pour évaluer les effets sur la peau de la prise de 250 mg de Zeropollution® par jour par voie orale en comparaison à un placebo.

Au bout de 3 mois de traitement avec le Zeropollution® :

– la capacité de résistance au stress oxydatif a été augmentée de 35 %

– la peroxydation lipidique au niveau de la peau a été diminuée de 10 %

– la perte en eau a été diminuée de 10 %

– la production de sébum a été diminuée de 11 %

– la profondeur des rides au niveau du contour de l’œil a été diminuée de 22 %

– l’hydratation de la peau a été augmentée de 15 %

– l’élasticité de la peau a été augmentée de 8 %

– la fermeté de la peau a été augmentée de 7 %

– la netteté de la peau a été augmentée de 8 %

– les zones hyperpigmentées ont été éclaircies de 16 %

– la luminosité de la peau a été augmentée de 20 %

(Cestone et al, 2019)

Étude in vitro sur la protection cardio-vasculaire

Il a été montré que l’exposition de cultures cellulaires à de la poussière environnementale a entrainé des augmentations de la fréquence cardiaque, de la production d’espèces réactives à l’oxygène et de l’expression de gènes apoptotiques qui sont des gènes responsables de la mort cellulaire.

Lorsque les cellules ont été préalablement exposées à l’ingrédient Zeropollution®, la fréquence cardiaque a été réduite de 22 % et la production d’espèces réactives à l’oxygène a été réduite de 60 % dans des cellules endothéliales et de 40 % dans des cellules pulmonaires. Aussi, l’expression des gènes induisant l’apoptose a été diminuée : le gène FAS1 a été réduit de 27 % et le gène BAX 2 a été réduit de 22 %. Par conséquent, le Zeropollution® a contré les effets délétères de la pollution et a eu des effets protecteurs sur le système cardiovasculaire sur des modèles cellulaires.

 

Ces informations sont présentes à titre informatif. Les effets de cet ingrédient n’ont pas tous été validés par l’EFSA. L’ingrédient mentionné n’est pas prévu pour traiter, guérir ou prévenir aucune maladie.

 

Bibliographie

Cestone E, Nobile V, Schiano I, Sparta E, Giardina S. Placebo-controlled clinical instrumental evaluation of the efficacy of a dietary supplement against environmental pollutants, performed on Asian and Caucasian people in Milan. Complife Group. 2019 ; 1-68.