Catégories
Immunité naturelle

Agaric royal

1- Qu’est-ce que l’Agaric royal ?

L’agaric royal (Agaricus blazei), aussi appelé champignon du soleil, est un champignon retrouvé en Asie et en Amérique. Son pied d’environ 10 cm est blanc et son chapeau qui peut atteindre 11 cm de diamètre est marron et blanc.

Il s’agit d’un champignon utilisé sans la tradition chinoise. Il est aussi utilisé en gastronomie pour sa saveur douce au goût d’amande.

2- Sa valeur

La partie aérienne de l’Agaric est riche en protéines, en polysaccharides (béta-glucanes), en acides gras insaturés, en stéroïdes, en tocophérol et en composés phénoliques (acide cinnamique) (Carneiro et al, 2013).

 

L’extrait contenu dans notre produit Protection hiver est issu de l’agriculture biologique. Il contient 30 % de polysaccharides.

3- Action immunomodulatrice

L’Agaric a montré plusieurs actions sur le système immunitaire. Dans une étude in vitro, l’Agaricus a entrainé la sécrétion de monoxyde d’azote et de cytokines pro-inflammatoires TNF-alpha et IL-8 par les macrophages (Sorimachi et al, 2001).

D’autres études in vivo ont montré que la production de cellules productrices d’anticorps a été augmentée de 3 fois dans la rate contre un antigène préalablement injecté. Il est supposé que l’augmentation de la production d’anticorps par l’Agaric pourrait être induite par la production d’IL-1 et d’IL-6 dans les macrophages (Nakajima et al, 2002). Il a aussi été vu que les taux d’IGg (anticorps), la quantité de lymphocytes T et la capacité phagocytaire ont été plus élevées avec l’injection d’Agaric (Chan et al, 2007). Une autre étude in vivo a montré que l’Agaric a fait augmenter la production de cytokines (IL-6, IFN-gamma) et a favorisé l’activité des cellules NK et la phagocytose dans les macrophages (Tang et al, 2009). Dans ces études, l’Agaric a agi dans l’immunité acquise et dans l’immunité innée.

Études in vitro et in vivo sur la protection contre des infections bactériennes

Un modèle in vivo a été infecté par le Streptococcus pneumoniae pour évaluer l’action de l’Agaric. Le Streptocoque est une bactérie pathogène chez l’Homme responsable d’infections comme la méningite, l’otite et la pneumonie. Avec l’administration d’Agaric avant l’injection de la bactérie, le taux de bactérie dans le sang a été plus faible et le taux de survie des souris a été augmenté. Aussi, le taux de cytokines MIP-2 et TNF-alpha ont été augmentés dans le sérum (Bernardshaw et al, 2005).

Une autre étude a été faite chez des souris auxquelles une péritonite a été induite après l’injection d’Agaric. Avec l’Agaric, le taux de bactéries dans le sang a été plus faible et la survie des souris a aussi été augmentée (Bernardshaw et al, 2006).

L’effet de l’Agaric sur la virulence de la bactérie Pseudomonas aeruginosa qui est responsable d’infections nosocomiales a aussi été étudié. Avec l’Agaric, les facteurs de virulence de la bactérie ont été réduits (motilité et production de phycocyanine) et la capacité de formation de biofilm a été diminuée. Avec l’Agaric, l’intensité du pouvoir pathogène pourrait être diminué (Sokovic et al, 2014).

 

Ces informations sont présentes à titre informatif. Les effets de cet ingrédient n’ont pas tous été validés par l’EFSA. L’ingrédient mentionné n’est pas prévu pour traiter, guérir ou prévenir aucune maladie.

 

Bibliographie

Bernardshaw S, Johnson E, Hetland G. An Extract of the Mushroom Agaricus blazei Murill Administered Orally Protects Against Systemic Streptococcus pneumoniae Infection in Mice. Scandinavian Journal of Immunology. 2005 ; 62(4):393-398.

Bernardshaw S, Hetland G, Grinde B, Johnson E. An extract of the mushroom Agaricus blazei Murill protects against lethal septicemia in a mouse model of fecal peritonitis. Shock. 2006 ; 25(4):420-425.

Carneiro A, Ferreira I, Duenas M, Barros M, Da Silva R, Gomes E, Santos-Buelga C. Chemical composition and antioxidant activity of dried powder formulations of Agaricus blazei and Lentinus edodes. Food Chemistry. 2013 ; 138(4):2168-2173.

Chan Y, Chang T, Chan CH, Yeh YC, Chen CW, Shieh B, Li C. Immunomodulatory effects of Agaricus blazei Murill in Balb/cByJ mice. J Microbiol Immunol Infect. 2007 ; 40(3):201-208.

Nakajima A, Ishida T, Koga M, Takeuchi T, Mazda O, Takeuchi M. Effect of hot water extract from Agaricus blazei Murill on antibody-producing cells in mice. Int Immunopharmacol. 2002 ; 2(8):1205-1211.

Soković M, Ćirić A, Glamočlija J, Nikolić M, Van Griensven LJ. Agaricus blazei hot water extract shows antiquorum sensing activity in the nosocomial human pathogen Pseudomonas aeruginosa. Molecules. 2014 ; 19(4):4189-4199.

Sorimachi K, Akimoto K, Ikehara Y, Inafuku K, Okubo A, Yamazaki S. Secretion of TNF-alpha, IL-8 and nitric oxide by macrophages activated with Agaricus blazei Murill fractions in vitro. Cell Struct Funct. 2001 ; 26(2):103-108.

Tang NY, Yang JS, Lin JP, Hsia TC, Fan MJ, Lin JJ, Weng SW, Ma YS, Lu HF, Shen JJ, Lin JG, Chung JG. Effects of Agaricus blazei Murill extract on immune responses in normal BALB/c mice. In Vivo. 2009 ; 23(5):761-766.